INDE DU NORD

L'Inde du Nord, éternelle, celle des éléphants et des palais de maharadjahs, des saddhus et des temples jaïns, des fêtes multicolores et du Taj Mahal, est aussi l'Inde des mégalopoles, mélange indescriptible de Moyen Âge et de modernité, avec ses cortèges de misère et ses embouteillages !
Des ethnies en grande quantité, quelques millénaires d'histoire, des religions en veux-tu en voilà, des vaches sacrées à tous les coins de rue dévoilent une Inde d'une telle richesse et d'une telle diversité que vous n'en reviendrez pas intact !


  • NEW DELHI


    New Delhi est la capitale de l'Inde, elle compte près de 250 000 habitants en 2011. New Delhi est une des cinq municipalités du Territoire de la Capitale nationale de Delhi qui compte 16,3 millions d'habitants.






    VOIR LA GALERIE
  • VARANASI
  • KUMBH MELA 2013

    La Kumbhamelā - littéralement la fête, mela de la cruche, kumbha - est un pèlerinage hindou, se produisant quatre fois tous les douze ans et qui a lieu, chaque douze ans à Allahabad, à laquelle prennent part plusieurs millions de personnes, ce qui en fait probablement le plus grand pèlerinage de la terre.



    VOIR LA GALERIE



  • JAIPUR


    Jaipur (en hindi जयपुर, de jai, « victoire » et pur, « ville », prononcé "Jaille-pour") est la capitale de l'État indien du Rajasthan. La situation de la ville, dans une cuvette protégée par la chaîne des Ârâvalli, lui permettait de se défendre assez aisément, la route de Delhi étant tenue par la forteresse d'Amber, à une dizaine de kilomètres. Jaipur se trouve à 430 m d'altitude et à 260 km de Delhi.



    JODHPUR

    Jodhpur est communément surnommée la « ville bleue » car la plupart des maisons de la vieille ville sont peintes de cette couleur. Le bleu indiquait que ces maisons appartenaient à des membres de la caste des brahmanes. Le bleu offre aussi l'avantage de protéger de la chaleur et de repousser les moustiques. Jodhpur est aussi appelée « la cité du soleil » en raison de l'exceptionnel ensoleillement dont elle jouit tout au long de l'année.

     


    VOIR LA GALERIE
  • JAISALMER

    Jaisalmer est surnommée la ville dorée. L'État princier dont la cité était la capitale a été intégré à l'Inde en 1949. Les conflits indo-pakistanais de 1965 et 1971 ont révélé l'importance stratégique de la ville et le Rajasthan Canal qui l'approche par le nord y fait reverdir le désert.








    VOIR LA GALERIE
  • AMRITSAR
    Amritsar (ਅੰਮ੍ਰਿਤਸਰ en Panjâbî) est une ville située au nord-ouest de l'État du Pendjab indien. Celle-ci abrite le Harmandir Sâhib, également appelé Temple d'Or, centre spirituel et culturel de la communauté sikh. En 2007, la population d'Amritsar est estimée à 1 194 000 habitants. Le nom « Amritsar » est composé des mots Panjâbî « Amrit » (qu'on peut traduire par nectar) et « sar » (qu'on peut traduire par bassin, lac).


    BIKANER

    Deshnok, le temple de Karni Mata, dédié à la mystique qui bénit la création de l'état par Rao Bîkâjî. Le temple est aussi parfois appelé temple des rats car cet animal y est vénéré et prospère en grand nombre dans le temple. En effet, la légende affirme que les âmes des dévots de Karni Mata sont incarnés dans les rats du temple. Il est considéré de bon augure d'y apercevoir un rat blanc.


    VOIR LA GALERIE





#